IK, le vent, l’air. Ce glyphe symbolise le souffle spirituel, le prana, le Chi, l’inspiration, l’étincelle artistique, l’esprit vital animant toute vie.


Sur les statues mayas, le dieu de la pluie et des tempêtes est représenté portant une croix en forme de “T” qui est le symbole de IK, le dieu du vent.

Le vent apporte les nuages de tempête et la pluie. Il est aussi le symbole du souffle de la vie elle-même. La croix en forme de “T” est retrouvée dans l’architecture ancienne à travers toute l’Amérique centrale et le sud-ouest de l’Amérique du Nord.

Arbres et air sont intimement liés. Sans leur symbiose, pas de vie sur Terre, rien à respirer.

La crête de cette trecena est formée de 6-MANIK (cerf, la main qui guérit), 7-LAMAT (étoile, lapin) et 8-MULUC (eau, offrande). L’énergie de IK souffle sur nous avec le pouvoir guérisseur de MANIK, l’impulsivité menant à la bonne fortune de LAMAT et l’esprit de gratitude de MULUC.


Après la trecena de l’offrande qui nous purifiait de nos anciennes habitudes,  accueillons le vent comme l’esprit du changement soufflant sur notre vie.

glyph design by mayanmajix.com 
texte inspiré des pages trecena de William and Viola Welsch

D’anciens Codex mayas représente l’arbre de la vie sous la forme d’un “T”. Quel meilleur symbole pour le souffle de la vie que cette forme de “T” avec la double signification de “arbre” et de “souffle”.