AKBAL, la nuit, les ténèbres. La nuit symbolise l’introspection durant les rêves, l’immobilité, le sanctuaire, le temple, le voyage dans le vide intérieur pour faire naître de nouvelles idées, le voyage dans le “monde du dessous” à la recherche de la sagesse.

AKBAL est aussi connu comme le “gardien de l’aube” et le “gardien du crépuscule”. Aube et crépuscule sont les deux transitions magiques où les ténèbres deviennent lumière du jour et la lumière du jour ténèbres.

AKBAL représente nos ténèbres intérieures que nous devons affronter pour renaître...

La crête de cette trecena est formée de 6-LAMAT (étoile), 7-MULUC (eau) et 8-OC (chien). LAMAT est aussi associé à Vénus qui représente symboliquement le cycle de la mort et de la renaissance pour les mayas. Vénus luit en fin de journée comme l’étoile du soir puis disparaît pour réapparaître en fin de nuit comme l’étoile du matin. MULUC représente l’eau en tant que force vitale sacrée qui peut donner la vie ou la reprendre. OC est le compagnon fidèle qui porte la torche éclairant le chemin à travers le “monde du dessous”.

Alors que nous cherchons en nous la sagesse, sachons que le feu de la foi  nous guide à travers les ténèbres pour que nos âmes puissent renaître dans la lumière.


Durant cette trecena, utilisons l’énergie de la nuit pour descendre dans nos ténèbres intérieures afin de libérer nos peurs et permettre à notre âme de renaître.


A noter que la trecena suivante, celle de la sagesse, est justement centrée sur l’émergence de nouvelles idées et de la libération du carcan du passé.


glyph design by mayanmajix.com 
texte inspiré des pages trecena de William and Viola Welsch

Les mayas pensent que le “monde du dessous” aussi appelé la “maison des ténèbres” est l’endroit où l’on descend pour faire face à nos peurs et faire l’expérience de la mort de l’ego et sa renaissance sous une autre forme.