CIB  Chouette, vautour

    k’iib


« La première chandelle fut faite et la lumière fut créée là où il n’y avait encore ni soleil, ni lune... »

                                               Le Livre de Chilam Balam de Chumayel.


Le glyphe représente :   la flamme d’une bougie écartant les ténèbres ou la conque coiffant les Bacab

Direction : Sud

Signification : chandelle, sagesse, nettoyage karmique

Lieux énergétiques : Grottes, Cavernes, Ruisseaux, Mer.

Symbolisme : En yucatèque, CIB signifie littéralement “Cire d’abeille”. Selon le livre de  Chilam Balam, c’est pendant ce jour que fut allumée la première chandelle et qu’ainsi la première lumière brilla dans les ténèbres. Cette lumière est celle de la sagesse qui grandit en dévorant les ténèbres. C’est de cette lumière que naquit le soleil et la lune.

De par cette signification littérale, CIB est relié aux 4 Bacabs, les divinités mayas soutenant le ciel aux quatre coins du monde. Les Bacabs sont représentés comme de gigantesques abeilles portant une conque comme coiffure. La conque, et plus spécifiquement sa spirale intérieure est un symbole universel du cycle de la mort et de la renaissance. Pour CIB, cette renaissance est celle de la naissance de la sagesse et de la mort d’anciens schémas de pensée.

CIB est également associé au vautour, cet oiseau était respecté parce qu’il dévorait ce qui était devenu inutile et purifiait ainsi le monde. Pour les toltèques, confesser ses péchés revenait à les faire dévorer par la déesse des péchés qui se nourrissait, comme les vautours, de charognes et d’immondices. CIB est en cela un glyphe de nettoyage karmique qui se rapproche du signe astrologique du scorpion.


Personnalité : les natifs CIB ont la réputation d’être des personnes très sensuelles soumises à de nombreuses tentations, mais dont les écarts sont pardonnés parce qu’ils participent à un nettoyage karmique. D’une manière générale, les natifs CIB semblent infidèles, irresponsables et permissifs, mais ils sont également chanceux. Leur faiblesse apparente est en fait, comme pour le scorpion, une purification, une purge karmique. Aussi, les natifs CIB s’en sortent-ils généralement bien compte tenu des circonstances.

Ce processus de purification qui conduit les natifs CIB d’une épreuve à l’autre les rend fatalistes. Ils acceptent d’autant mieux leur “sort” qu’il s’agit encore une fois d’une purification et non d’une sorte de punition. Ce fatalisme les rend particulièrement réalistes et pragmatiques, leur donnant de plus une vision très claire des choses. Pour citer un passage du site Tzolkin Explorer : “Certains philosophent sur la vie, d’autres chantent le blues...”

Malgré ces aspects négatifs, les natifs CIB bénéficient du pardon pour leur fautes et réussissent souvent leur vie parce qu’ils se purifient à un niveau karmique.


CIB célèbres : Micheal Douglas (1-CIB), Bob Dylan (3-CIB), Robert Redford (5-CIB), Marlon Brando (9-CIB) .


Mots clefs : Sage, réaliste, pragmatique, endurci par la vie.


Défi de vie : Surmonter les épreuves de la vie.


Solution de vie : Accueillir les épreuves, cultiver son pragmatisme.


Un bon jour pour :   S’asseoir sur un rocher


Les jours CIB : Ce sont en partie des jours dédiés au “monde du dessous”. En ces jours on allume des chandelles pour les amis et membres de la famille défunts. C’est aussi le jour pour demander le pardon. En ce jour, les ancêtres écoutent et accordent leur pardon.

1-CIB : début de la  trecena CIB. Un jour pour demander la paix et l’harmonie entre votre famille et vous.

8-CIB : Crête de la trecena MULUC (eau).  Les jours « 8 » sont propices aux prières et aux cérémonies car l’énergie de la trecena est à la fois puissante et équilibrée. Comme les jours CIB sont des jours de pardon et que ce jour particulier est le plus propice pour cultiver la compassion et le pardon, spécialement envers les membres de la famille, vivants ou morts.



glyph design by mayanmajix.com