Avant-propos
sur le calendrier maya


Lorsque j’ai commencé à m’intéresser au calendrier maya courant 2009, j’ai cherché des informations sur internet pour orienter me faire une idée. J’ai trouvé des références de livres, tous en anglais, que j’ai acheté, mais je n’ai pas trouvé de site, pas plus en français qu’en anglais, proposant une présentation claire et synthétique. Me faire une idée claire du calendrier a été plutôt compliqué au début... Trier le vrai et le faux, lire les livres, comparer les sources, synthétiser. Le moins que l’on puisse dire est que la tâche n’était pas facile...

Tout ce travail de débroussaillage à pris pas mal d’heures. C’est pourquoi j’ai créé ce site internet afin de faciliter l’accès du calendrier pour ceux qui le désirent. Mes principales sources sont rassemblées dans les pages “Livres et Liens” pour ceux qui voudraient les consulter.


La première page fut mise en ligne en septembre 2009. Depuis, je le mets à jour régulièrement. Petit à petit, il a pris de l’épaisseur et ce n’est pas fini...

A présent, les pages qui le composent forment, je pense, une bonne base de référence pour qui veut se faire une idée générale du calendrier et un bon point de départ pour ceux qui désirent aller plus loin dans son étude.


Durant mes recherches, je suis tombé sur plusieurs “pièges” que j’aimerais vous exposez ici afin que vous les évitiez :


Tout d’abord voyons la différence entre calendrier maya et aztèque.

Tous les peuples méso-américains ont partagé le même calendrier. Le TZOLK’IN des Mayas est globalement le même calendrier que le TONALPOHUALLI des Aztèques.

    AHAU (lumière)

XOCHITL (fleur)

Cependant le nom, la représentation et la traduction des glyphes de jour sont différents. Prenons par exemple le cas du glyphe de jour maya AHAU (lumière) et de son équivalent aztèque XOCHITL (fleur).

Représentée ci-contre, la fameuse “pierre du soleil” qui est souvent utilisée pour illustrer des articles sur le calendrier maya est en fait d’origine aztèque !

La proximité entre les deux calendriers est telle que là où les sources mayas ont disparu dans les flammes de l’Inquisition Espagnole,  on utilise par analogie les noms aztèques (par exemple pour le nom des divinités).
Ceux-ci se repèrent d’ailleurs assez facilement. Par exemple, tout ce qui se termine par “TL” ou “TLI” est aztèque. Ainsi Kukulkan est le nom maya du Quetzalcoatl aztèque.

Si l’apparence change, en revanche le symbolisme et la signification des glyphes restent les mêmes. Souvent les traductions mayas et aztèques sont mêlées, y compris sur ce site (lumière et fleur, étoile et lapin,...). Cela n’est pas gênant en soi, il faut juste en avoir conscience et savoir faire les rapprochements qui s’imposent.


Deuxième point important : les dialectes mayas. Les mayas ne parlent pas une seule et même langue, mais se répartissent en plusieurs dialectes. Au niveau des sources sur le calendrier maya, on trouve des informations en deux dialectes différents: le Yucatèque et le Quiche. Ces informations sont tout à fait équivalentes, il faut juste veiller à ne pas mélanger les deux pour conserver une unité et une clarté. J’ai, pour ma part, pris le parti de favoriser le Yucatèque en donnant, pour les glyphes de jour, les équivalents Quiche. Le cas d’école où tout le monde se fait avoir la première fois est le cas des glyphes KAN et CHICCHAN. Ceci illustre bien l’importance de conserver une unité, soit tout Yucatèque, soit tout Quiche...

CHICCHAN            Yucatèque                KAN

     KAN                     Quiche                    K’AT

Troisième point : l’association entre glyphes de jour et points cardinaux.

Il existe deux traditions d’association entre les glyphes de jour et les points cardinaux :

  1. -la tradition classique correspondant à la période pré-hispanique,

  2. -la tradition quiche, utilisée encore de nos jours dans les populations quiche du Guatemala.

Selon la tradition pré-hispanique, les points cardinaux sont ordonnés sous la forme d’un cycle tandis que dans la tradition Quiche, il sont ordonnés sous la forme d’une croix.

Tradition
pré-hispanique  


EST


NORD


OUEST


SUD

Glyphes de Jour    



IMIX - CHICCHAN - MULUC - BEN - CABAN


IK - CIMI - OC - IX - ETZNAB  


AKBAL - MANIK - CHUEN - MEN - CAUAC


KAN - LAMAT - EBCIB - AHAU

Tradition
Quiche  


NORD


SUD


EST


OUEST

Cela a des incidences sur les représentations du TZOLK’IN, sur la couleur des glyphes de jour et sur leur symbolisme puisque les points cardinaux sont associés à différents symboles (voir la page sur les quatre directions). J’ai choisi de suivre la tradition pré-hispanique en grande partie parce que la quasi totalité des sources disponibles utilisent cette tradition.


Quatrième et dernier point : le Dreamspell.

Le Dreamspell est une réécriture du calendrier maya effectuée dans les années 1990. Le Dreamspell est assez en vogue dans toute l’Amérique du nord : USA et Canada. On trouve donc des sites en anglais et en français sur le sujet.

Si le Dreamspell est effectivement basé sur le calendrier maya, cette réécriture n’est pas le calendrier maya et n’a d’ailleurs pas l’aval des anciens des communautés mayas. Le problème avec ce Dreamspell est que l’on en trouve des références un peu partout sur Internet et qu’il est parfois présenté comme le calendrier maya. Partout ou vous voyez des signes de naissance composites comme “CABAN Lunaire rouge” ou des références aux “13 lunes” ou à des “vagues enchantées”, faites attention car vous entrez dans le Dreamspell et de facto vous vous écartez du calendrier maya.

Pour plus d’informations sur le Dreamspell, je vous renvoie aux articles de Carl Calleman sur le sujet :

How and why was Argüelles Dreamspell calendar invented?

The Hidden Agenda of The Dreamspell Calendar  (L’objectif caché du Dreamspell)

The Hidden Agenda of the Dreamspell/Thirteen Moon Calendar

The Dreamspell/Thirteen Moon calendar and the Mayan calendar. What are the differences?



Voilà, j’espère que je vous ai un peu facilité l’accès à ce calendrier. Je suis loin moi-même d’en avoir fait le tour, j’ai donc encore “quelques” pages à écrire sur le sujet...


Bonne découverte à toutes et tous...


glyph design by mayanmajix.com