Le Calendrier maya est arrivé à sa fin

par Carl Johan Calleman,

(original link : http://calleman.com/content/articles/MayanCalendar_has_come_to_End.htm )

(traduction française : http://lecalendriermaya.wordpress.com )


Ceci signifie que l’univers a atteint son état quantique le plus élevé le 28 octobre 2011. En langage mythologique, Bolon Yokte Kuh, le dieu à neuf étages, et particulièrement la conscience unitaire de la 9ème onde a été fortement vécue par un certain nombre de gens. Beaucoup disent qu’ils font maintenant l’expérience que la notion de temps s’est réduite, qu’il n’y a plus d’accélération du temps, ce qui résulte en un grand calme. La fin de l’accélération du temps est même vécue comme une décélération et certains ont atteint un état d’être si profond de leur propre présence que le terme « futur » est en train de perdre sa signification précédente. Le futur n’est plus un lieu où aller. Avec l’achèvement de la 9ème onde nous avons déjà potentiellement accès direct à tout ce qu’il nous faut pour nous guider. Cette expérience du temps qui a changé est tout à fait compréhensible vu que ce qui s’est passé c’est que les neuf processus évolutionnaires dirigés – de la graine au fruit mûr – sont maintenant achevés. Pour ceux qui ont une relation consciente à l’Arbre de Vie, la nouvelle expérience du temps continuera à s’approfondir aussi après ce changement. Comme nous le savons par toutes les expériences précédentes des énergies changeantes du calendrier maya, cela prend toujours un certain temps avant que les manifestations extérieures ne deviennent visibles.

Une bonne chose concernant la fin du calendrier maya c’est qu’il n’y a pas eu de fin du monde le 28 octobre 2011. Nous avons maintenant une fois pour toutes des raisons de balayer la notion qu’un scénario de fin du monde était en quelque sorte écrit dans le calendrier maya, de même que les scénarios catastrophe quelquefois démentiels suggérés sous l’influence de la haute fréquence de la 9ème onde quand il était parfois difficile de garder son équilibre. Le calendrier maya concerne essentiellement des changements dans les êtres humains eux-mêmes et tout le reste est secondaire.

Malheureusement, la date du 28 octobre fut quelquefois rendue populaire dans le sens que toute la transformation aurait lieu à cette date et certaines grandes médias en ont même parlé comme une autre date de fin du monde. Pour certains, l’absence d’un scénario de catastrophe les ont alors conduits à se demander si le calendrier avait bel et bien pris fin, ce qui montre à quel point beaucoup sont devenus « accros » à la vision du monde hollywoodienne. Selon moi, nous entrons maintenant depuis le 29 octobre 2011 dans une ère où le futur n’est plus écrit d’avance et ce qui se passera dépendra entièrement des êtres humains. C’est une situation qui n’a jamais existé auparavant car jusque là l’évolution de l’univers était guidée par les neuf ondes porteuses d’une direction. Il aurait donc dû être évident pour ceux qui suivent mon travail que ce qui se passerait le 28 octobre 2011 serait le résultat des processus des neuf ondes qui aboutissaient à cette date.

Il y a toujours des raisons de s’attendre à de l’inertie, et donc du retard, à un tel changement. Pour donner un exemple de retard de la manifestation, on pourrait par exemple prendre le début du 7ème jour de l’Inframonde galactique le 3 novembre 2010, que beaucoup ont célébré comme un jour d’équilibrage du masculin et de féminin et de fin de la domination. Il fallut alors plusieurs mois après ce changement avant qu’il ne se manifeste de manière plus tangible dans les révolutions en Tunisie et en Egypte. Selon la plupart des normes, « rien » ne s’était passé durant les dates de la Convergence harmonique du 16/17 août 1987 ou de la Convergence consciente du 17/18 juillet 2010 ; donc si effectivement quelque chose s’est passé autour du 28 octobre 2011, j’en parlerai plus loin, ce serait vraiment remarquable et une première à cet égard.

Les gens avaient différentes attentes qui ne se sont pas toujours manifestées et aussi quelquefois il y a eu différentes formes de critiques et de questions qui me furent posées qui ont apporté de la confusion. Beaucoup de ceux qui préconisent la date de fin du 21 décembre 2012 ont écrit des critiques généralement avec pour argument essentiel que je ne suis pas suffisamment un mayaniste orthodoxe. C’est peut-être vrai, je suis quelqu’un qui honore plus la vérité que la tradition, et pour cette raison je suis probablement la seule personne des temps modernes à avoir suggéré une solution au calendrier maya. Ainsi, lorsque des gens qui se considèrent mayanistes ou experts dans le calendrier maya ont critiqué mon travail, ils l’ont fait sans répondre aux questions pertinentes. Je ne vois donc pas de raison valable de répondre aux critiques de gens qui prétendent être des autorités, mais qui en fait n’ont présenté aucune solution alternative. (La notion absurde que le 28 octobre 2011 n’a pas marqué une fin de cycle a même été avancée comme s’il n’y avait même pas une date en 13 Ahau). Ce n’est pas une solution au calendrier maya de dire qu’il y a une autre date finale ou que quelque chose aura lieu dans le ciel à une telle date. Une solution au calendrier maya nécessite une théorie qui traite de la manière dont ses points de changement contribuent à l’évolution de l’univers y compris la civilisation humaine. Comme le disait Einstein : « On ne peut pas résoudre des problèmes par le même niveau de pensées qui les a créés. », et ceci vaut aussi pour la signification du calendrier maya.

Cependant des gens ont posé des questions de manière plus générale et elles nécessitent qu’on les prennent plus au sérieux. La prédiction générale que je faisais il y a 10 ans dans The Mayan Calendar and the Transformation of Consciousness en 2001/2002 à savoir qu’à la fin du calendrier nous aurions atteint l’illumination a pu être trop optimiste. La raison était en partie pour des raisons rhétoriques car je ne voulais pas constamment répéter des réserves et des scénarios négatifs alternatifs possibles quand après tout je savais que la direction générale que prenait l’univers était la conscience unitaire. En outre, cela aurait été une tâche surhumaine de pouvoir à ce moment là voir exactement à quoi ressemblerait le monde à la fin du calendrier en 2011. Tous ceux qui se sont intéressés plus récemment au calendrier maya ne réalisent peut-être pas qu’au moment de l’écriture de mes premiers livres le début imminent des Inframondes galactique et universel représentait quelque chose d’entièrement nouveau dans la création de l’univers et du collectif humain. Jamais auparavant la durée d’une onde n’avait été plus courte qu’une vie humaine. Ce que cela signifiait c’est que la majorité des gens vivant en 2011 ne naitraient pas en fait dans les ondes supérieures, la 8ème et la 9ème, ces ondes qui avaient influencé les esprits de l’humanité, et le pouvoir d’influence d’une onde sur ceux qui n’étaient pas nés dans cette onde était inconnu.

Déjà à l’époque il était en fait clair pour moi qu’une grande partie de l’humanité qui était née dans la 7ème onde matérialiste était tellement fermée aux expériences spirituelles qu’elle n’était pas réceptive aux ondes porteuses d’une lumière spirituelle. Il était dès lors également possible que ces personnes résisteraient aux changements à venir tels qu’on pouvait les comprendre à partir du calendrier maya conduisant à 2011. Les gens qui sont nés dans la 8ème onde (ayant commencé en 1999) ne sont en fait maintenant même pas encore des adolescents et ceux nés dans la 9ème onde n’ont pas encore appris à parler. Même si vous incluez les gens nés dans la pré-onde (commençant en 1986) de l’Inframonde galactique, ils auraient tout de même encore moins de 25 ans et sans possibilité de participer à toutes les décisions importantes qui ont façonné notre civilisation depuis.

Cependant, il y a à l’évidence aussi un groupe de gens qui se sont intéressés au calendrier maya et au destin spirituel de l’humanité sans pour autant être nés dans les 8ème et 9ème ondes. Ce groupe est cependant clairement une minorité en comparaison de la grande majorité des gens au-dessus de 25 ans, une minorité qui est devenue sensible aux changements d’énergies et attirée par un monde d’unité du fait de certaines expériences particulières ou de choix personnels de pratiques (yoga/méditation/deeksha, etc.) L’existence d’un tel groupe, auquel j’appartiens, ne change pas le fait que la société est encore dirigée par un courant dominant formée par la 7ème onde matérialiste. Ainsi, même si la conscience unitaire existe maintenant avec la 9ème onde comme une empreinte cosmique, la plupart de ceux qui sont nés dans la 7ème onde ne participeront pas à la création d’un nouveau monde sauf s’ils se sentiront forcés de le faire du fait de la destruction de l’ancien. Cela aurait naturellement été bien si l’univers avait emmené l’humanité vers un lieu plus avancé lorsque le calendrier maya prit fin, mais il se trouve que ce ne fut pas le cas. Je crois cependant qu’il nous a maintenant fourni tous les instruments nécessaires pour notre transformation et maintenant tout dépendra des êtres humains eux-mêmes.

Dans cette perspective je voudrais entamer la discussion sur ce qui s’est objectivement passé lorsque le calendrier maya prit fin. Sur mon blog (Mayan Calendar Portal) je prédisais que la fin du calendrier maya signifierait l’effondrement de la civilisation basée sur la dualité (en fait, la fin de l’autorité) et sa transcendance par la conscience unitaire. Est-ce que cela s’est produit ? Pour aborder cette question, je pense que nous devons regarder ce qui s’est passé surtout le long de la longitude 12°Est parce que c’est la ligne le long de laquelle la dualité fut établie pour la première fois avec la 6ème onde (Le Compte Long). Ainsi, si la dualité devait être transcendée, c’est le long de cette ligne, créée par l’Arbre de Vie, que nous devrions voir les effets avant qu’ils ne se propagent à la fois vers l’Est et l’Ouest. Ceci est très important. Certains ont suivi le calendrier maya comme un moyen de suivre une tradition, d’autres l’ont suivi comme une structure mentale ou intellectuelle. Cependant, sans relation personnelle avec l’Arbre de Vie  – ou le Cœur des Cieux – et les diverses lignes suivant lesquelles ceci crée dualité ou unité sur notre planète je ne pense pas qu’il est possible de vraiment faire l’expérience des énergies du calendrier maya et donc de comprendre la réalité qu’il décrit.

Si donc on observe la longitude 12° Est, une chose notoire à la fin du calendrier fut la chute du régime de Mouammar Kadhafi, un dictateur et l’homme supposé être le plus riche du monde. La guerre en Lybie avait commencé le premier jour de la 9ème onde et elle suivit un processus classique de la graine au fruit mûr, se terminant avec la chute finale du régime à son 7ème jour. La raison pour laquelle ce processus fut si strictement aligné sur la 9ème onde est qu’il se manifesta le long de la ligne sur laquelle la dualité avait été introduite et où elle est maintenant en train d’être transcendée. Tripoli est situé exactement sur la longitude 12 et un nouveau gouvernement y fut introduit le 31 octobre (3 jours après la fin du calendrier maya). La fin de cette guerre et la chute du régime oppressif ont aidé à dégager cette ligne critique pour l’évolution de l’humanité.

Peu de temps avant la fin du calendrier il y eut une intense activité pour éviter l’effondrement du système financier mondial sous la forme de l’acceptation d’un plan d’aide/d’austérité de la Grèce le 27 octobre. (L’union européenne est la plus grande économie mondiale et sa nation centrale est après tout l’Allemagne, dont la capitale Berlin est sur la ligne planétaire médiane). Le drame grec fut néanmoins réactivé par l’idée d’un référendum proposé le 31 octobre, puis de nouveau retiré. Il semblerait maintenant qu’au lieu de cela un effondrement économique mondial sera précipité dans un temps relativement court par l’Italie (sous la ligne médiane), une économie d’une taille qui ne peut être sauvée par d’autres membres de l’UE. Le fil du rasoir sur lequel le futur de l’économie mondiale est en train de s’équilibrer s’est donc déplacé sur la ligne médiane, où son sort sera lié à celui de Silvio Berlusconi, personnage très représentatif de la domination masculine sexiste.

Ainsi la transcendance de la dualité ne sera pas exactement comme moi, ou n’importe qui d’autre, ne l’avait envisagée. L’effondrement de l’économie mondiale sera probablement pénible pour beaucoup d’entre nous, mais comme je l’ai écrit auparavant le système financier actuel n’est pas en accord avec la conscience unitaire qui a maintenant été apportée par la 9ème onde. Les étapes pratiques les plus importantes en direction de la conscience unitaire devraient probablement être prises dans le domaine économique. La conscience unitaire n’est pas un état d’esprit d’un individu. La conscience unitaire se manifeste avant tout dans l’absence de relations de domination particulièrement dans les systèmes économiques et politiques du monde. En dépit de sa portée limitée je pense que le groupe Occupy Everywhere qui avait appelé à un « Arrêt du système » mondial le 28 octobre 2011 avait compris intuitivement que le calendrier maya signifie surtout la fin de la domination et de la dualité.

Quelque chose d’autre qui s’est passé proche de la ligne médiane le 28 octobre 2011 c’est un test pratique réussi fait par des scientifiques italiens de fusion froide :

http://www.wired.co.uk/news/archive/2011-10/29/rossi-success.

Comme on peut s’y attendre il reste des questions concernant des mesures supplémentaires. Cependant, il me semble évident que s’il y a des chances pour la population de l’humanité (7 milliards d’individus au 31 octobre 2011) de survivre sur notre planète, il est impératif qu’une source d’énergie à la fois sans danger et abondante devienne disponible. Les combustibles fossiles comportent le risque de réchauffement mondial avec de vastes conséquences écologiques, et les grands risques associés à l’utilisation de la fission nucléaire de l’énergie ont une fois de plus été démontrés récemment au Japon. Si les tremblements de terre continuent à la fréquence et la force qu’ils ont connu durant la 9ème onde, alors nous serions dans un risque constant d’une catastrophe d’irradiation mondiale. Pour ces raisons la démonstration de Rossi d’une source d’énergie contrôlable pourrait être quelque chose de très important capable de sauver notre planète. On peut aussi peut-être la voir comme un fruit du processus de transformation de nos sources d’énergie qui commença le premier jour de la 9ème onde avec la crise nucléaire au Japon. Si cela est vrai, il est possible que les gens ne regardent pas toujours dans les bonnes directions pour voir les miracles qui se passent autour d’eux, et rejettent pour cette raison trop rapidement l’idée que l’évolution de notre planète a été guidée par un plan divin.

Quoi qu’il en soit, au vu des quelques points que j’ai mentionnés ci-dessus, je ne comprends vraiment pas le fait que certaines personnes disent que « rien » ne s’est passé autour de la date du 28 octobre 2011 ou le jour même. Considérez également le fait mentionné plus haut qu’aux dates de la Convergence harmonique (initiée par José Argüelles) ou de la Convergence consciente (initiée par moi-même) rien de visible ne se produisit dans le monde extérieur. La date du 28 octobre 2011 est ainsi la première date largement célébrée et fondée sur le calendrier maya où des choses remarquables eurent lieu le jour même. Cependant, dans un sens ceci n’est pas tellement surprenant car ce fut en effet la date du changement des âges et elle sera transmise dans l’histoire comme tel.

Que se passera-t-il ensuite après ce changement ? Ce que je voulais dire par « fin » du calendrier maya c’est l’achèvement des 9 ondes, qui inclut le Compte Long, qui ont contribué au développement du cosmos jusqu’à ce point, chacune en 13 étapes. Les processus de la graine au fruit mûr ont été conclus. Bolon Yokte Kuh, le « dieu » des 9 forces, est descendu, mais « ses pleins atours » continueront à se manifester aussi dans les temps à venir. En tout cas, au niveau de l’Arbre de Vie, la conscience unitaire a transcendé la dualité par les effets de la 9ème onde. Dans les temps à venir nous continuerons de voir se manifester les effets de cette transcendance de la dualité, mais d’une manière nouvelle, où les évènements ne font plus partie de processus allant de la graine au fruit mûr. Bâtie sur la conscience unitaire introduite par la 9ème onde nous verrons la poursuite de la transformation de la dualité en conscience unitaire en 2012 et au-delà.

Ce qui est nouveau est qu’il n’y a plus d’endroit, plus d’évènement écrit d’avance dans le futur où il faut aller puisque la montée au sommet de la pyramide de la conscience a maintenant été accomplie. Tout au long de la 9ème onde des millions de gens ont fait l’expérience d’une conscience plus grande de l’unité. Ainsi, une grande partie de ce qui fut développée dans la 9ème onde telle que « la révolution mondiale d’unité » (y compris par exemple les luttes au Yemen et en Syrie) – maintenant connue surtout sous le nom de Occupy Movement, continuera avec des objectifs mondiaux émanant de ce cadre de conscience unitaire. Je crois qu’il y a une raison à ce que les gens considèrent depuis longtemps l’année 2012 comme une année de transformation. La raison en est que cette année suit la fin du calendrier maya le 28 octobre 2011, et la conscience unitaire que la 9ème onde en particulier a amenée.

A partir de maintenant le futur n’est plus écrit dans le temps. Bien sûr, beaucoup de gens, et surtout ceux qui sont nés dans la 7ème onde, ne pensaient pas que l’avenir était écrit d’avance pour commencer. Pourtant, je pense qu’il y a une abondance de preuves présentées dans mes livres et ailleurs sur le fait que nous avons vécu en effet dans un plan cosmique peu importe que les mass médias et les institutions sociales de l’éducation aient choisi de l’ignorer. Il est certain que si le futur n’est plus écrit d’avance, la transformation vers l’unité et la création d’un monde harmonieux sont entre les mains des êtres humains eux-mêmes. Une contribution durable de ma solution au calendrier maya sera donc encore la démonstration de la montée au sommet de la pyramide à neuf étages avec sa conscience unitaire, et c’est quelque chose qu’il faudra aussi rappeler à beaucoup dans le futur. C’est à partir de la conscience unitaire atteinte par la 9ème onde qu’un nouveau monde sera créé après quelque temps où le chaos s’intensifiera.

Dans l’un de mes plus récents articles avant le changement je discutais de ce que serait le temps et quel calendrier nous pourrions vouloir utiliser dans les temps à venir. J’ai besoin de temps avant de faire part de mes propres points de vue à ce sujet. Une nouvelle résonance avec le temps est maintenant développée par des gens qui ont fait l’expérience du changement et celle-ci doit être distinguée de l’inertie précédente de la conscience du temps. Il semble clair que même si certaines ondes pourront continuer, elles ne nous conduiront pas à des niveaux supérieurs d’évolution. Au lieu de cela, je crois qu’au niveau que nous avons atteint, nous passerons de « faire et évoluer » à « être en harmonie ». Le 28 octobre 2011 fut le changement final des âges et il n’y en aura pas d’autre. Je pense qu’il n’y a plus de raison d’attendre que quelque chose, bon ou mauvais, ne nous tombe dessus à n’importe quelle date dans le futur puisqu’il n’y a plus de plan divin dont le scénario soit écrit. En même temps, il semble évident que le monde est encore loin d’être parvenu au but de l’harmonie dans l’unité. Il est donc aussi entièrement possible que ce but sera servi par divers évènements collectifs tels que le 11 :11 :11, le transit de Vénus le 6 juin 2012 etc. qui peuvent rassembler des gens pour poser des intentions, même si ces dates n’ont pas de signification inhérente au calendrier maya. Dans la mesure où ces célébrations ont des buts constructifs ou servent à poser des délais pour des projets importants, je leur apporterai mon soutien. Le vrai contenu des évènements mondiaux sera maintenant plus important que le moment où ils se déroulent, ce qui est différent de ce qui se passait avant le 28 octobre  2011, quand existait une valeur intrinsèque à suivre le plan cosmique temporel.



Carl Johan Calleman                    Traduction française MC

8 Novembre 2011